Fredericton / Nouvelles / Force policiere

Bilan de situation pour le dépistage des facultés affaiblies par la drogue

Depuis 2005, jusqu'à la fin de l'année 2012, la Force policière de Fredericton avait environ 24 membres qui ont reçu de la formation sous différentes formes de  tests de sobriété normalisés et de reconnaissance des stupéfiants. Cela comprenait entre autres, quatre experts en reconnaissance de drogues (ERD) et quatre experts en évaluation et en classification des stupéfiants.

Selon nos dossiers, la recertification pour les ERD a été offerte en 2010 et en 2012. Pour maintes raisons, le nombre d'experts certifiés en reconnaissance de stupéfiant et d'évaluation des stupéfiants a diminué ce qui incluent, mais ne se limitent pas à:  des promotions à des rôles non opérationnels, la perte ou la cessation d’emploi et / ou aux suspensions, aux promotions, des départs à la retraite et du financement non spécifiquement identifiés et / ou fournis.

Dans un document de travail de l'Association canadienne des chefs de police (ACCP) du 8 février 2017, il a été noté que les agences de police les plus performantes possédaient les connaissances, les compétences, la certification et les outils pour dépister les instances de conduite avec facultés affaiblies, la ACCP recommandait:

1) Former les agents à effectuer une série de tests pour déterminer s'il existe des motifs raisonnables pour procéder à d'autres tests;

2) Modifications législatives pour appuyer l’usage d’appareils de dépistage par analyse de salive afin de détecter la présence de stupéfiant;

3) Tests de sobriété normalisés - pour le dépistage routier afin de déterminer si d'autres tests sont nécessaires;

4) Les agents ERD formés et accrédités utilisent le processus en 12 étapes actuellement offert  par la GRC au Canada;

5) L'urine, la salive ou le test sanguin requis pour appuyer les observations des ERD;

6) La formation doit être offerte au Canada pour améliorer les occasions de formation, entraîner les agents selon nos normes et gérer les coûts engendrés par la formation.

La Force policière de Fredericton reconnaît l'importance de faire respecter la loi sur la conduite avec facultés affaiblies et de sensibiliser à la fois ses membres et le public. La Force policière de Fredericton continuera d’identifier des occasions des formations puisque nous prévoyons à la fois des changements à la loi ainsi que de nouvelles applications technologiques.

Une formation pour le test de sobriété normalisé au bord de la route sera fournie à tous les agents de première ligne le plus tôt possible afin d’augmenter le nombre d’agents formés. Le sujet d’investissements pour la certification des ERD sera discuté dans le contexte des solutions provinciales prévues d'ici 2018.