Fredericton / Nouvelles / Force policiere

Déclaration du chef de police Leanne Fitch - formation en santé mentale

Voici la déclaration que la chef de police Leanne Fitch a faite en réponse à une question d’une agence de presse locale. La question portait sur une demande d’intervention effectuée plus tôt cette année et sur la formation en santé mentale des membres de la police.

Nous confirmons qu'une plainte relevant de la Loi sur la police a été reçue, étudiée et conclue. Étant donné la nature privée de ce type de dossier, nous ne sommes pas autorisés à parler de l'enquête, car elle est liée à la personne à l’origine de la plainte. 

Chaque appel est unique. Les agents interviennent en fonction des renseignements obtenus et prennent leurs décisions dans l'intérêt de leur propre sécurité et de celle du public.

La Commission de police s'est dite d'accord avec les conclusions relatives à cette affaire.

La Force policière de Fredericton est un des premiers organismes au Canada à avoir offert le programme de formation En route vers la préparation mentale (RVPM) à tous ses agents assermentés, gestionnaires et membres civils. Cette formation fait d’ailleurs maintenant partie du nouveau cours d’orientation des agents. Elle a été mise au point en partenariat avec l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM). Les membres de la Force policière de Fredericton ont également suivi le cours sur la prévention du suicide destiné aux premiers intervenants, offert par le Réseau canadien du savoir policier.

De plus, tous les membres ont reçu une formation obligatoire sur la manière de traiter avec les personnes présentant des perturbations affectives, y compris des renseignements sur les troubles mentaux, les services disponibles et les techniques d’intervention. Les interventions policières auprès de personnes atteintes de troubles mentaux et affectifs étant un défi que tente de relever le pays entier, d’autres formations seront fournies. Il faut également noter que la Force policière de Fredericton a créé et mis en œuvre une nouvelle politique concernant l’approche des personnes présentant des perturbations affectives ainsi que la gestion des communications et des accusations venant de ces personnes.

Dans le cadre de sa politique de partenariat, la Force policière de Fredericton a aussi établi une solide relation de travail avec l’Équipe mobile d’intervention en situation de crise en santé mentale. Ces professionnels agréés sont disponibles pour assister la police lors des interventions, mais malheureusement pas 24 h sur 24, sept jours sur sept.

Au besoin, la Force policière de Fredericton participe aussi à plusieurs cours de formation individuels. Une formation spécialisée en techniques de désescalade (désamorçage de situation en cas de crise de santé mentale) est justement prévue dans le budget de 2017.

La Force policière considère qu’il est important d'assurer à ses membres le soutien dont ils ont besoin pour faire face aux difficultés que représentent les appels liés à la santé mentale.