Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Annonce de l’emplacement du centre des arts de la scène et de la création d’un groupe de travail sur l’itinérance

Ce soir au Palais des congrès de Fredericton, le maire de Fredericton, Mike O’Brien, a prononcé son discours sur l'état de la ville, le premier de son mandat. Il a abordé plusieurs points et fait deux annonces intéressantes.

L’emplacement du centre des arts de la scène

Après des mois de recherche, de consultation et de planification, monsieur le maire a annoncé que le nouveau centre des arts de la scène sera construit dans une partie de l’actuel parc-autos de la rue York, dans l’ouest du secteur riverain du centre-ville. L’endroit concorde avec la vision du plan municipal du centre-ville, qui vise à étendre le centre-ville jusqu’à la rive du fleuve et, éventuellement, à transformer la promenade Pointe-Sainte-Anne en vraie promenade plutôt qu’en route suburbaine.

« Il nous reste d’autres études et travaux de planification à faire pour définir précisément l’endroit qui conviendra le mieux, mais nous avons maintenant un site, a déclaré le maire Mike O’Brien. C’est une nouvelle fort réjouissante et nous devrons maintenant rencontrer nos députés provinciaux et fédéral pour qu’ils donnent suite à leurs engagements antérieurs en faveur du projet. Notre plan est de commencer la construction de ce projet en 2018, alors il est temps de conclure les engagements et de se mettre à l’œuvre. »

Le nouveau centre des arts de la scène demeure la priorité municipale dans le domaine des projets d’immobilisation. À cette fin, la municipalité a prévu un investissement de 14 millions de dollars, qui sera assorti au financement provenant des gouvernements et du secteur privé.

Le Groupe de travail du maire sur l’itinérance

La deuxième annonce de la soirée portait sur la création du Groupe de travail du maire sur l’itinérance, une initiative menée conjointement par la communauté et la municipalité pour déterminer quelles mesures de compétence locale aideraient à mettre fin à l’itinérance persistante à Fredericton et à augmenter les possibilités en matière de logement abordable.

Le Groupe de travail formulera des recommandations novatrices et éprouvées qui favoriseront l’atteinte des buts énoncés dans La route menant chez soi, un plan élaboré par le Groupe d’action communautaire sur l’itinérance en vue de mettre fin à l’itinérance à Fredericton.

« Le plan est en marche, mais il lui faut davantage d’appui de la part de notre communauté bienveillante et de la municipalité, explique le maire O’Brien. Le travail de ce groupe incitera la communauté à se mobiliser pour abattre les barrières qui existent entre les gouvernements et les fournisseurs de services, à nous conseiller au sujet des politiques et les concepts que la municipalité peut élaborer pour promouvoir le logement abordable et à apporter une contribution financière significative à cette cause. »

Le groupe de travail sera composé d’architectes, d’urbanistes, de constructeurs, de promoteurs immobiliers du secteur privé, du secteur à but non lucratif et du secteur public, d’associations à but non lucratif, de propriétaires d’immeubles à appartements et d’universitaires. Il aura quatre mois pour formuler des recommandations que le conseil municipal pourra approuver et mettre en œuvre pour aider Fredericton à devenir une ville plus durable, abordable et diversifiée.

En plus du maire Mike O’Brien, qui coprésidera le Groupe d’action communautaire sur l’itinérance, l’équipe de dirigeants comprendra :

Le conseiller Eric Price – président du Comité du logement abordable de Fredericton et coprésident du Groupe d’action communautaire sur l’itinérance

  • Jennifer Landry – présidente du sous-groupe responsable du processus
  • Sandi MacKinnon – présidente du sous-groupe responsable des partenariats
  • John Leroux – président du sous-groupe responsable de la forme
  • John McDermid, cons. mun., et Jason LeJeune – coprésidents du sous-groupe responsable des finances

« Changer notre manière d’aborder l’itinérance exigera un effort collectif de la part de l’administration municipale, des gouvernements, des fournisseurs de services, des communautés religieuses, des secteurs privé et à but non lucratif, et des efforts personnels, commente le maire O’Brien. Oui, c’est une vision audacieuse, mais elle fait place à tout le monde et elle a besoin de tout le monde pour se préciser et devenir une réalité. »

Pour en savoir plus, voir www.roadhomefredericton.com (ce site est en anglais, mais le rapport peut se trouver à http://www.roadhomefredericton.com/uploads/7/9/9/0/79906692/cagh_plan_fr...)

À l’occasion de son discours, le maire Mike O’Brien a aussi parlé des plans et des mesures adoptés par la municipalité pour se préparer à la croissance future, notamment par la planification à long terme, et pour s’attaquer au déficit infrastructurel, continuer à améliorer les processus selon la méthode Lean Six Sigma, mettre en œuvre le plan final du centre-ville et le plan directeur du quartier de garnison. Il a également été question du nouveau plan municipal à élaborer, de la nouvelle stratégie de croissance d’Imagine Fredericton et de la création d’une stratégie en matière d’énergie renouvelable.

 « Fredericton est un chef de file national en gestion des actifs municipaux, en durabilité financière et en amélioration des processus. Nous avons investi énormément et sagement dans les installations de loisirs, le renouvellement de l’infrastructure et la technologie d’avant-garde, déclare le maire Mike O’Brien. Fredericton est une ville en croissance, bien gérée et collectivement tournée vers l’avenir. »