Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Bon rapport financier pour la Ville de Fredericton

Pour 2016, malgré une année marquée par des difficultés financières, l’audit externe démontre que la municipalité suit son plan, ses politiques et ses stratégies à long terme.

Les états financiers de 2016, vérifiés par le cabinet comptable Ernst & Young, indiquent de bons résultats et ont valu à la Ville de Fredericton l’opinion favorable des vérificateurs. Cette vérification annuelle est un élément clé de la responsabilité envers le public et de la transparence et, selon les vérificateurs, elle démontre une gouvernance responsable.

Malgré les difficultés que représente l’augmentation des coûts de salariaux et une croissance ralentie des revenus, la Ville a respecté ses prévisions financières, ses politiques financières et ses stratégies de gestion à long terme, remboursant 3,6 millions de dollars de sa dette à long terme, investissant 34 millions de dollars dans l’infrastructure et suivant un plan budgétaire équilibré, pour terminer l’année avec un petit surplus.

Le fonds de fonctionnement a terminé l’année avec un surplus de 3,3 millions de dollars, soit 2,8 % du total des revenus. Ce résultat provient de facteurs combinés qui permettront à la municipalité de réagir aux contraintes financières des deux prochaines années. De son côté, le fonds des services d’eau et d’égout a terminé l’année avec un surplus de 2,1 millions de dollars rendu possible par le report de projets d’immobilisations. Cet argent servira à poursuivre le remplacement des éléments vieillissants du réseau d’aqueduc et d’égout. 

Parmi d’autres facteurs expliquant les surplus budgétaires de fin d’exercice 2016, mentionnons les appels d’offres hâtifs de projets de construction qui ont permis des économies d’environ 1,6 million de dollars et l’accentuation du financement des infrastructures provinciales et fédérales, portant l’investissement des projets à 5,8 millions de dollars en 2016.

L’atteinte d’un budget équilibré pour 2016 a été difficile. Les salaires ont augmenté et ils représentent 53 % du budget; l’inflation aussi, mais les revenus provenant de l’impôt foncier ont augmenté dans une proportion inférieure à celle de l’inflation, soit 0,76 %, puisqu’ils dépendent de l’évaluation des propriétés à la valeur marchande. En préparant le budget 2016, la Ville avait prévu un manque à gagner d’un peu plus d’un demi-million de dollars. Malgré les difficultés, il a été possible de trouver des économies et de dresser un budget équilibré pour 2016, et ce sans réduction des services ni augmentation du taux d’impôt foncier, qui demeure le même depuis sa diminution en 2011.

Depuis 2012, la Ville a réalisé des gains d’efficience annuels totaux cumulatifs de 7,69 millions de dollars en poursuivant ses projets d’innovation et d’amélioration et sa stratégie de réduction de la main-d’œuvre municipale. Ces économies annuelles récurrentes, attribuables aux gains d’efficience, représentent l’équivalent de 11¢ du taux d’impôt foncier de 1,42 $.

« C’est une partie importante de notre bulletin de rendement annuel », commente le conseiller Greg Ericson, président du Comité des finances et de l'administration. « C’est rassurant de recevoir un bulletin qui donnent des bonnes notes en matière de finances. Les résultats financiers de la Ville viennent appuyer ses objectifs à long terme pour la qualité et la prestation des services. »

La Ville base son fonctionnement sur les plans stratégiques à long terme, notamment le plan municipal, les plans financiers à long terme, le Plan du centre-ville et d’autres plans stratégiques énonçant des priorités à long terme. Pour la gestion au quotidien, la Ville fonctionne à partir de tableaux visuels de gestion, d’indicateurs de rendement clés, de budgets fondés sur les priorités et des objectifs donnés au directeur général; pour leur part, le maire et les conseillers mettent l’accent sur l’établissement des priorités et la surveillance des résultats.

« La planification municipale à long terme et les mesures prises en conséquence attirent l’attention et reçoivent une reconnaissance nationale », ajoute M. Ericson.

Voici un aperçu des faits saillants de 2016 et des distinctions obtenues :

  • Fredericton a réalisé une partie de son plan de développement économique Vision 2020 en recevant le prix Startup Canada de la communauté de l’année.
  • Le Plan du centre-ville de Fredericton a été reconnu par l’Institut canadien des urbanistes, qui lui a attribué un prix d’excellence en planification. 
  • La Ville figure parmi les douze municipalités invitées à faire partie du Programme de gestion des actifs municipaux de la Fédération canadienne des municipalités en raison, entre autres, de l’application de ses plans financiers à long terme.
  • Le premier Canadian Public Sector Lean Summit a été élaboré et organisé par la Ville de Fredericton à son Palais des congrès.
  • La vérification 2016 et les résultats financiers ont été présentés au Comité municipal des finances et de l'administration le 27 mars 2017. Effectuée par le cabinet comptable Ernst & Young conformément aux normes du Conseil en comptabilité dans le secteur public (CCSP) des Comptables professionnels agréés du Canada, la vérification tient compte de tout ce dont la municipalité est responsable.

La vérification vise aussi bien le fonds de fonctionnement général et le fonds des services d’eau et d’égout que les entités municipales comme e-Novations, le Palais des congrès de Fredericton et Newmarket Properties.

La Ville de Fredericton a obtenu l’opinion favorable des vérificateurs.