Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Déclaration commune concernant la piscine Sir Max Aitken

Pour faire suite aux discussions les plus récentes ayant pour but de garder ouverte la piscine Sir Max Aitken après la date annoncée de sa fermeture, l’Université du Nouveau-Brunswick et la Ville de Fredericton annoncent qu’il n’a pas été possible de conclure une entente et que, de ce fait, les parties ont mis fin aux discussions et cette installation fermera en septembre 2018. 

L’âge de l’immeuble et le fait que ses systèmes ont dépassé leur durée de vie prévue font en sorte que la possibilité d’investissements futurs combinée aux coûts de fonctionnement continus rendent le risque trop grand pour procéder à une entente en ce sens.

« Nous sommes déçus de ne pas avoir pu trouver de solutions aux besoins de Fredericton en fait de piscine », concède le vice-président délégué à l’enseignement de l’UNB, George MacLean, Ph. D. « Cette nouvelle causera sans doute de la déception et de la frustration aux gens qui ont besoin d’une piscine pour les compétitions et nous compatissons avec eux. »

« Nous comprenons que cette décision n’est pas ce que les nageuses et nageurs de compétition de la région veulent entendre, mais, bien que nous ayons été en faveur de garder la piscine ouverte plus longtemps, après y avoir longuement réfléchi et bien examiné la question, nous avons conclu que ce ne serait pas une décision viable de garder l’installation ouverte », commente le maire de Fredericton Mike O’Brien. « Nous concentrerons donc nos efforts sur l’accueil et l’accommodement d’un aussi grand nombre que possible de nageurs récréatifs et de compétition à la piscine intérieure de Fredericton. »

Les deux parties continueront à mettre l’accent sur les priorités existantes en matière de projets d’immobilisation dans l’intention de faire progresser l’université et la municipalité.