Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Grève du SCFP 508: de quoi s'agit-il?

Pourquoi faire appel à des travailleurs de remplacement? 


Que gagnent actuellement les travailleurs du SCFP 508?

Quelle est l’offre de la Ville?

  • Une augmentation de 5% la première année, suivit d’une augmentation égale à l'Indice des prix à la consommation pour les 4 années restantes du contrat (l'IPC est une mesure du taux de variation des prix des biens et services achetés par les consommateurs du Nouveau-Brunswick. Elle est largement utilisée comme référence pour calculer les ajustements salariaux).
  • Cette offre coûterait 2,9M $ aux contribuables de Fredericton et satisferait la demande du SCFP 508 d'être parmi les travailleurs extérieurs municipaux les mieux payés au Nouveau-Brunswick.
  • Bien que la Direction de la Ville, le Conseil municipal et SCFP 3864 reçoivent l'augmentation annuelle de l'IPC, une offre de 5% ne leur a jamais été offerte.

 Que demande le SCFP 508?

  • Une augmentation de 7% commençant immédiatement et des augmentations égales à l'IPC mais avec un minimum garanti de 1,75% sur les 4 prochaines années.
  • Cette demande coûterait aux contribuables de Fredericton 3,7 M $, ce qui représente 850 000 $ de plus que l’offre déjà généreuse de la Ville.

Pourquoi des travailleurs de remplacement? 

Pourquoi faire appel à des travailleurs de remplacement? Avec la demande d’une augmentation de 7% dans la première année de contrat du local 508 de la SCFP, la Ville s'est rendue compte que pour des raisons de sécurité, elle ne pouvait pas laisser les résidents vulnérable aux perturbations de service. Puisque c’est l’hiver, les rues doivent être dégagées. 

Donc, après cinq mois de négociations, quand le local 508 de la SCFP a donné un avis de grève le 13 février 2020 lors d’une tempête s’étendant sur le long week-end, le conseil de la Ville a dû agir. La Ville a donc fermé les locaux pour pouvoir assurer les services essentiels, jusqu’à ce qu'il y a une nouvelle convention collective avec la SCFP. 

C’est une tournure d’événement malheureuse, mais nécessaire pour pouvoir assurer le dégagement des rues. 

www.fredericton.ca/negociations