Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

La version préliminaire du plan stratégique sur le transport en commun présente la vision d’une ville en croissance; début de la dernière ronde de commentaires

La Ville de Fredericton a été saisie de la dernière ébauche de son nouveau plan stratégique du transport en commun, lequel présente une vision avant-gardiste qui maximise l’efficacité de Transport en commun Fredericton et répond pour la décennie à venir aux besoins d’une ville dynamique en pleine croissance.

Parmi les recommandations à court terme, mentionnons l’accès amélioré aux arrêts d’autobus, des trajets modifiés qui facilitent les déplacements est-ouest, des moyens de desservir les parcours les moins achalandés, la multiplication des parcs-o-bus et des tarifs revus pour accorder une attention particulière aux usagers à faible revenu.

Les recommandations portant sur le moyen terme et le long terme comprennent un projet pilote de service le dimanche tourné vers les destinations clés de la rive Nord et de la rive Sud, la possibilité d’un point de correspondance à Fredericton Nord et l’élaboration d’une entente de laissez-passer écologique avec les principaux employeurs de la ville.

« Je suis convaincu que ce plan va donner un meilleur système et améliorer le service aux usagers », commente le conseiller municipal Kevin Darrah, président du Comité des transports de Fredericton. « J’encourage les usagers du service d’autobus et le public à jeter un coup d’oeil à la dernière ébauche et à y aller de leurs commentaires. C’est la dernière chance de donner son opinion. »

À propos de la consultation

Pour concevoir ce plan, Transport en commun Fredericton a mobilisé des intervenants ayant un large éventail d’intérêts, notamment des usagers et des chauffeurs du transport en commun, des non-usagers, du personnel municipal, des gens de tous les ordres de gouvernement et des membres de la communauté du Grand Fredericton.

Les divers intervenants ont été consultées sur une période de trois mois au début de 2018, par l’entremise de réunions de groupes internes et externes, des conversations en tête à tête, des présentations au comité directeur, des séances et des sondages destinés à mobiliser le grand public, des observateurs à bord d’autobus qui ont aussi pris contact avec les chauffeurs et les usagers et un « autobus à idées » en maraude dans la ville.

Recommandations clés

Fondé sur la participation de la communauté et des parties intéressées, le plan élaboré par Stantec recommande des buts allant du court au long terme tant pour la planification du service que pour les aspects opérationnels, technologiques et tarifaires, sans oublier les horaires et divers autres sujets.

Parmi les recommandations immédiates et à court terme :

  • Établir des critères de rendement et des normes de service et élaborer des technologies embarquées visant à rendre le service de transport en commun attrayant maintenant, mais aussi attentif aux tendances futures et aux réactions de la population, aux objectifs communautaires et aux résultats basés sur des données réelles.
  • Réviser les stratégies de conception des trajets qui pourraient comprendre le redressement des parcours là où le permet le réseau routier, l’amélioration de l’accès piétonnier aux arrêts d’autobus, une augmentation des trajets est-ouest, la modification des trajets peu achalandés pour les remplacer par un service plus fréquent des circuits où la demande est plus élevée.
  • Multiplier les parc-o-bus pour faire augmenter la fréquentation par des usagers des banlieues et aider à décongestionner la circulation dans le centre de la ville.
  • Mettre à jour le barème des tarifs et entamer des discussions visant à établir des tarifs pour les personnes à faible revenu en fonction de la capacité de payer et de la capacité de financer un service suffisant.

 

Parmi les recommandations à moyen et à long terme :

  • Lancer un projet pilote de service le dimanche, qui exploiterait les trajets populaires du réseau desservant des destinations clés telles que les centres commerciaux de la rive Nord et de la rive Sud.
  • Envisager la possibilité d’un point de correspondance à Fredericton Nord. Cet endroit devra être pratique et sécuritaire pour les usagers et les chauffeurs et avoir une utilité qui ne se limite pas au service d’autobus.
  • Chercher à conclure des ententes de laissez-passer écologique avec les principaux employeurs, tels que les administrations municipales et gouvernementales afin de donner un incitatif à la clientèle.

Vous en saurez plus au sujet de la dernière version du plan en vous rendant sur le site de www.FrederictonTransit.ca. Les commentaires sur cette dernière ébauche seront acceptés jusqu’au 20 décembre 2018.

Besoin d’autres renseignements? Transport en commun Fredericton se fera un plaisir de vous répondre au 506‑460-2200 ou à transit@fredericton.ca.