Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

La Ville affecte du terrain pour des micro-unités de logement à prix abordable

Pour tenter de mettre fin à l'itinérance chronique à Fredericton, le conseil municipal a voté pour déclarer deux parcelles de terrain municipal excédentaires et les vendre un dollar chacune en vue d’aider à construire des micro-unités de logement abordable. Les terrains seront attribués à une entité qui sera désignée à une date ultérieure par le fonds « Le logement d’abord » et qui contribuera à la coordination de l’ensemble du projet.

Les deux terrains, qui sont vacants et sous-utilisés, pourraient recevoir un total de sept micro-unités. L’un se trouve au 551, rue Regent, près de l’angle de la rue Albert, et l’autre au 155, rue St. Marys, près de l’angle de la rue Jaffrey.

Cette décision appuie la stratégie « Le logement d’abord », telle qu’elle est décrite dans le rapport 2017 du groupe de travail du maire sur l’itinérance intitulé « Paving the Road Home » (en anglais seulement). La demande avait été faite officiellement par Centraide – Centre du Nouveau-Brunswick au nom du fonds Le logement d’abord, lequel est administré par la Fondation communautaire de Fredericton.

« Je suis extrêmement fier que la Ville de Fredericton ait trouvé un moyen d’appuyer la question du logement pour les sans-abris de notre communauté », déclare le maire de Fredericton, Mike O’Brien. « C’est une première pour Fredericton et une autre manière d’aider à résoudre le problème. Je m’occupe de questions d’itinérance et de logement abordable depuis au moins une dizaine d’années. C’est un dossier complexe qui comporte de nombreux facteurs qui ne sont pas toujours évidents pour le public. »

« Nous sommes contents de voir la stratégie Le logement d’abord prendre forme », commente pour sa part le directeur général de Centraide – Centre du Nouveau-Brunswick, Jeff Richardson. « Beaucoup de gens du milieu communauté et du secteur privé y ont travaillé pendant la dernière année. Ces terrains font partie des éléments les plus importants de notre projet. Nous sommes ravis que la Ville continue d’appuyer des solutions qui fournissent des options pour nos sans-abris. »

Pour que la construction se fasse sur les terrains excédentaires, elle devra être approuvée par la procédure de zonage qui régit l’utilisation des terres à Fredericton. En outre, la municipalité exigera que l’entité qui construit les unités s’engage dans un processus de participation du public qui expliquera le projet aux voisins. Si le processus de zonage et la participation du quartier réussissent, la Ville de Fredericton cédera le terrain à l’entité choisie, à condition qu’il serve uniquement à contrer le problème de l'itinérance chronique.

En plus de déclarer ces terrains excédentaires, la municipalité a déjà mis en œuvre bon nombre des autres recommandations du groupe de travail du maire, entre autres apporter une série de modifications à l’arrêté de zonage pour lui donner la souplesse nécessaire à la création de nouveaux logements et approuver un financement de 35 962 $ par année sur trois ans, à partir de 2018, en vue de faciliter la création, dans la région de Fredericton, de 40 nouvelles unités du fonds Le logement d’abord.

Mis sur pied en novembre 2016, le Groupe de travail du maire sur l’itinérance avait justement pour but de favoriser l’atteinte des objectifs fixés en 2015 par le groupe d’action communautaire sur l’itinérance dans le rapport « La route menant chez soi ». En 2017, le Groupe de travail du maire sur l’itinérance a produit le rapport « Paving the Road Home » (en anglais seulement) pour faire progresser les objectifs de départ et mettre au point la stratégie « Le logement d’abord ».

Pour en apprendre davantage au sujet du Comité sur le logement à prix abordable, du Groupe de travail du maire sur l’itinérance et des divers rapports, on peut aller sur le site www.fredericton.ca et chercher Comité du logement abordable.