Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

La Ville de Fredericton fait équipe avec l’Armée du Salut pour offrir un refuge d’urgence

La Ville de Fredericton installera une génératrice de secours à l’église communautaire de l’Armée du Salut, située au 531, rue St. Mary’s, qui servira de refuge et de centre d’accueil pour les résidents de la ville en cas d’urgence.

L’installation de la génératrice devrait coûter 230 000 $, tandis que les coûts annuels d’utilisation pourraient aller jusqu’à 5 000 $, selon les besoins en matière d’entretien, de réparation et de fonctionnement. L’Armée du Salut et la Ville ont conclu une entente de dix ans en vue d’offrir un service de refuge d’urgence, renouvelable deux fois pour une période de dix ans chaque fois.

La prochaine étape consistera à lancer un appel d’offres pour l’achat et l’installation de la génératrice, qui devrait être en place cet été. Aux termes de l’entente, l’Armée du Salut pourra utiliser la génératrice pendant les pannes de courant de courte durée.

« L’organisation des mesures d’urgence de Fredericton a déterminé qu’un refuge d’urgence s’avérait nécessaire, a expliqué le maire, Mike O’Brien. L’Armée du Salut est un partenaire de longue date de l’organisation municipale des mesures d’urgence, et ses installations sont plus qu’adéquates pour répondre à nos besoins immédiats et futurs. La Ville est fière de s’associer à cet organisme pour assurer la sécurité de ses résidents. »

« Depuis longtemps, l’Armée du Salut pourvoit aux besoins des gens, a dit le major Ron Stuckless, de l’Armée du Salut. Nous venons en aide aux gens et nous nous occupons d’eux dans de nombreuses situations, y compris par l’intermédiaire de nos programmes de refuges d’urgence et de services d’urgence et d’aide aux sinistrés. Le partenariat avec la Ville n’est qu’une autre façon pour nous d’exprimer notre foi et de rendre service à la collectivité ici, à Fredericton. »

Les pannes de courant survenues dans le sillage de la tempête post-tropicale Arthur ont incité l’organisation municipale des mesures d’urgence à trouver un local assez grand qui servirait de refuge d’urgence pouvant accueillir une centaine de personnes pour la nuit et nourrir entre 200 et 400 personnes trois fois par jour. Il devait également y avoir sur les lieux des toilettes et des douches.

Le personnel municipal a commencé par évaluer si la Place Willie O’Ree et le Centre Grant‑Harvey pourraient accueillir des sinistrés pour la nuit et les nourrir. Malheureusement, ces établissements ne conviennent pas. Toutefois, ils peuvent très bien servir d’endroits où venir se réchauffer ou se rafraîchir, recharger ses appareils électroniques, prendre une douche ou obtenir de l’eau en vrac.

Pendant que la Ville procédait à cette évaluation, l’Armée du Salut lui a proposé d’envisager la possibilité d’utiliser ses installations comme refuge d’urgence et centre d’accueil provisoire au cas où les installations municipales manqueraient de courant.

L’église de l’Armée du Salut abrite un sanctuaire, un gymnase, une banque alimentaire, des salles de réunion, des bureaux pour les services de counselling et une cuisine commerciale complète. Elle peut accueillir jusqu’à 80 personnes pour la nuit et nourrir trois fois par jour un maximum de 350 personnes. .  L’église entretient un rapport de collaboration avec la Croix-Rouge ainsi qu’avec d’autres églises de l’Armée du Salut, qui peuvent apporter une aide supplémentaire au besoin.