Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

La Ville investit dans les technologies solaires pour le pavillon du lac Killarney

Dans le cadre de sa stratégie sur l'énergie renouvelable, la Ville de Fredericton a installé des panneaux solaires au pavillon du lac Killarney. L'installation se fait en partenariat avec le programme de mesurage net d'Énergie NB. L'entente nécessaire entre la Ville et Énergie NB ayant été approuvée par le conseil municipal de Fredericton, le pavillon commencera à recevoir des crédits sur sa prochaine facture d'énergie pour toute l’énergie solaire qu’il n’aura pas utilisée.

Le pavillon est bien placé pour ce type d'utilisation, car son toit est orienté vers le sud-ouest. Selon les estimations, les panneaux solaires installés par MJM Solar Solutions devraient produire environ 18 % de l'électricité annuelle nécessaire au fonctionnement de l’édifice. Le coût total du projet est de 34 207 $ (plus TVH).

Le programme de mesurage net permet aux clients des services publics de relier leur appareil de production écologique au réseau de distribution d'Énergie NB. Ils peuvent ainsi générer leur propre électricité pour compenser leur consommation et demeurer branchés au réseau d'Énergie NB qui prendra la relève si leur appareil ne suffit pas à fournir l’électricité nécessaire.

« La municipalité cherchait l’occasion adéquate d’entreprendre un projet d'énergie solaire à petite échelle sur son territoire, déclare le maire de Fredericton, Mike O’Brien. L'avantage immédiat de ce projet, c’est la production d'énergie électrique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce sera bien de pouvoir suivre ce projet et, de là, se préparer pour un autre projet municipal qui aura plus d’envergure. »

Cet essai fait partie du programme de mesurage net d’Énergie NB qui permet aux clients des services publics de raccorder leurs appareils de production décentralisée au réseau électrique pour compenser leurs factures d'électricité. Le compteur calcule la quantité d'énergie que l’installation solaire (panneaux solaires) envoie au réseau et la compare à celle que le bâtiment prélève du réseau. Ce calcul se fait sur une base mensuelle et donne lieu à des crédits qui peuvent être reportés. Cependant, dans l'éventualité, peu probable, où le bâtiment produirait plus d'énergie qu'il n'en consomme, Énergie NB ne compenserait pas le surplus.

Actuellement, le pavillon du lac Killarney consomme 94 500 kWh en moyenne sur cinq ans. La capacité de production des panneaux solaires est de 17 kW. D’après des estimations prudentes fondées sur une augmentation de 2 % par année et une capacité de production annuelle de 16 000 kWh, le projet devrait produire un retour sur investissement d'ici 16 ans.

Pour en savoir plus sur la stratégie municipale en matière d’énergies renouvelables, consulter le site www.greenmattersfredericton.ca.