Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville
Dr. George MacLean, UNB (Fredericton) et Mike O’Brien, maire, Ville de Fredericton.

Le point sur la nouvelle installation aquatique régionale

La Ville de Fredericton a le plaisir d'annoncer qu'elle a conclu une entente évaluée à 6 millions de dollars avec l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB) en vue d'assurer le financement initial d’une nouvelle installation aquatique régionale.

« Nous sommes heureux d'avoir conclu une entente avec l'UNB », déclare le maire de Fredericton, Mike O'Brien. « Ce partenariat est un premier pas qui a mis des mois à être franchi, mais rien de concret ne pourra se faire sans la présence d'autres intervenants à la table des négociations. »

La piscine Sir Max Aitken, située sur le campus de l'UNB à Fredericton, doit fermer ses portes en 2021, mais cela va créer un énorme vide dans l’offre de sports nautiques de la région. L'Université s'est engagée à faire don à la municipalité d'un terrain d'une valeur de 3 millions de dollars si le projet de construction de la nouvelle installation voit le jour sur la promenade Knowledge Park. La Ville versera 3 millions de dollars comptant et encore 3 millions pour refléter la valeur du terrain. La construction de la nouvelle installation aquatique devrait coûter 32 millions de dollars.

« L'UNB se soucie de la santé et du bien-être de la population de la province, affirme son recteur, Eddy Campbell, Ph. D. Nous sommes heureux de pouvoir faire don d'un terrain d'une valeur de 3 millions de dollars. C’est notre façon à nous de contribuer à une nouvelle installation. Nous espérons que ce projet permettra aux amateurs de sports aquatiques d’avoir accès à une piscine lorsque celle de l’UNB fermera en 2021. »

« Pour attirer des talents du monde entier dans notre région, il faut être capable de leur proposer des installations et des équipements modernes, ajoute le maire. La Ville et l'UNB s’entendent très bien à ce sujet. Je suis fier de ce premier grand pas et de tout le travail accompli jusqu'à présent par les parties prenantes à ce projet. Nous invitons maintenant les autres contributeurs potentiels à s’engager. »

Selon le maire, il faut maintenant lancer une campagne de financement ciblant les contributeurs et les partenaires potentiels. « La communauté des sports nautiques a fait beaucoup de choses pour que cette question reste d’actualité. Nous avons maintenant besoin de son aide soutenue, un élément crucial pour la campagne de financement qui sera bientôt lancée pour cette importante installation régionale. »