Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Présentation du Plan de liaison du transport actif

Le Plan de liaison du transport actif a été présenté au Comité des transports de Fredericton. En plus de mettre à jour le Plan directeur des sentiers pédestres et voies cyclables (2007), il aidera à orienter la croissance de l’infrastructure des sentiers pédestres et voies cyclables pour les dix prochaines années et au-delà.

Le plan a été préparé par Parsons, une entreprise de services en génie, construction, gestion et conseils techniques. Les experts ont collaboré étroitement avec le personnel municipal de Fredericton et consulté le public pour repérer les lacunes et possibilités actuelles du réseau des sentiers et voies cyclables et recommander un plan d’action pour y réagir. Le travail a consisté en visites sur place, cartographie SIG, consultation avec le personnel et les conseillers municipaux et en un sondage en ligne portant sur les besoins et désirs actuels et futurs des résidents en matière de transport par vélo.

« Il est clair que notre réseau de transport actif est très utilisé et apprécié par bon nombre de nos résidents », déclare le conseiller Henri Mallet, président du Comité des transports. « Même si notre réseau a beaucoup de points forts, il a besoin d’améliorations dans toute la ville. »

D’appès les commentaires reçus et une étude stratégique du réseau, le plan expose une stratégie visant à y ajouter de nouveaux sentiers et une nouvelle infrastructure cycliste pour combler les lacunes. Près de 50 projets d’amélioration – entre autres aux voies réservées aux cyclistes, des branchements et croisements de sentiers ainsi que le prolongement de certains sentiers ou de certaines voies cyclables – ont été formulés pour améliorer le réseau de transport actif de Fredericton. L’ordre de priorité a aussi été établi à court, moyen et long terme.

Le plan n’impose pas d’aménagement spécifique pour chacun des projets, mais, dans le but de les orienter, il énonce des lignes directrices recommandées correspondant aux meilleures pratiques en vigueur pour la conception et la construction des voies cyclables, sentiers, intersections et traverses de sentiers.

« Nous avons hâte d’examiner le plan plus à fond dans l’optique d’investir dans les projets que la communauté juge prioritaires. Nous allons procéder stratégiquement pour faire du transport actif une solution plus avantageuse que jamais pour nos résidents », ajoute M. Mallet.

Pour en savoir plus à ce sujet et obtenir un exemplaire du rapport, consulter la page du Plan de liaison du transport actif.

Résumé des points clés et conclusions :

  • L’actuel réseau de transport actif de Fredericton possède beaucoup d’éléments forts, entre autres de nombreux sentiers asphaltés ou non et des voies routières réservées aux cyclistes. Ces faits sont apparus d’après l’appréciation des participants au sondage, la valeur qu’ils y perçoivent et l’utilisation répandue de ces installations qui a pu être observée. 
  • Le personnel municipal et le public ont manifesté le désir évident d’améliorer les conditions du transport actif à Fredericton. Pour y parvenir, la Ville doit étendre le réseau actuel en y ajoutant de nouveaux sentiers et une infrastructure cycliste comportant un meilleur service et en tournant son attention vers l’élimination des écarts entre les installations.
  • Le sondage a été accessible en ligne pendant trois semaines et 498 personnes ont répondu au questionnaire.
  • En général, les répondants font souvent du vélo (au moins une fois par semaine pour 83,8 %) et pendant une partie importante de l’année (cinq mois ou plus par année, pour 76,4%). Les répondants ont indiqué une forte préférence pour la séparation entre cyclistes et automobilistes (90,1 % sont à l’aise dans les sentiers et préfèrent utiliser une infrastructure réservée aux vélos), d’où une plus grande importance de combler les lacunes actuelles.  
  • Quand on leur demandait ce qui rend si bon le réseau actuel de sentiers ou voies cyclables de Fredericton, les réponses les plus fréquentes portaient sur le réseau de sentiers à l’intérieur de Fredericton, plus précisément : 
  • L’étendue du réseau de sentiers (196 réponses).
  • L’asphaltage du réseau (178 réponses).
  • La qualité panoramique du réseau des sentiers de Fredericton (113 réponses).
  • La qualité d’entretien du réseau de sentiers (89 réponses). 
  • Les répondants ont indiqué que, malgré les éléments réussis du réseau de transport actif de la Ville, des problèmes se présentent sous plusieurs plans, les principaux étant :
  • Le manque de voies pour cyclistes (100 réponses).
  • Le manque de liens entre les sentiers (90 réponses).
  • La disparition des voies cyclables aux intersections (55 réponses).
  • Les traverses de sentiers difficiles (53 réponses). 
  • La largeur des voies cyclables (47 réponses).
  • Les répondants insistent qu’il faut mettre davantage l’accent sur l’éducation des automobilistes, des cyclistes et des piétons à propos d’un partage adéquat des voies de circulation et de l’infrastructure des sentiers. 
  • Quand on leur demandait à quelles améliorations du réseau la Ville devrait donner la priorité, les réponses les plus fréquentes étaient :  
  • Combler les lacunes dans le réseau actuel (302 réponses).
  • Fournir des voies cyclables mieux intégrées au réseau routier (279 réponses).
  • Améliorer les aménagements pour cyclistes aux carrefours munis de feux de circulation (272 réponses).
  • Sensibiliser les cyclistes et les conducteurs. (230 réponses)
  • Les répondants ont aussi indiqué l’emplacement des lacunes dans le réseau actuel des sentiers et voies cyclables, les carrefours où il faudrait améliorer la sécurité pour les cyclistes, les sentiers qui devraient être asphaltés et les traverses de sentiers à améliorer (consulter le rapport pour plus de détails).