Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Roger L. Brown recommandé pour le poste de chef de police de Fredericton

Roger L. Brown, ancien commandant divisionnaire et commissaire adjoint de la Division « J » de la GRC à Fredericton, a été recommandé comme futur chef de police de Fredericton.

Cette recommandation, qui fait suite à un vaste processus de recherche à l'échelle du Canada, a été présentée au conseil municipal et approuvée à la réunion du comité plénier le 15 avril 2019. Ce mandat de trois ans (renouvelable) prendra effet le 11 juin 2019. M. Brown remplacera l'actuelle chef de police de Fredericton, Leanne Fitch, qui prendra sa retraite le 10 juin 2019 après 30 années de brillante carrière dans la police.

« Je suis convaincu que M. Brown apporte la bonne combinaison de compétences et d'expérience pour diriger les femmes et les hommes talentueux de la Force policière de Fredericton, déclare le maire Mike O'Brien. Au nom de mes collègues du conseil municipal de Fredericton, je lui souhaite la bienvenue. Nous avons hâte de travailler avec lui et de mieux le connaître dès qu’il aura pris ses nouvelles fonctions. »

« J'ai hâte de travailler avec les membres de la Force policière de Fredericton, le reste de l’équipe municipale et les citoyens de cette belle ville, affirme M. Brown. Je me sens très chanceux de la possibilité qui m’est donnée de diriger ce service. »

M. Brown, qui a débuté comme gendarme à Rivière-du-Loup, au Québec, et qui a gravi les échelons jusqu’au poste le plus élevé de la Division « J » de la GRC, possède 36 années d’expérience dans ce corps policier. Il a pris sa retraite de la GRC en 2016.

Sa carrière, qui l'a fait voyager partout au Canada, l’a amené à occuper et à gravir les échelons dans les domaines des ressources humaines, des services de protection, de la formation et des opérations. Plus récemment, il a donné des conférences partout au pays au sujet des problèmes de santé mentale que rencontrent les premiers intervenants et de l'évolution dont doivent faire preuve les hauts dirigeants pour contrer ce problème.

Justement, ses fonctions à titre de commandant de la Division « J » l’ont amené à faire face au meurtre de trois agents de la GRC à Moncton, aux manifestations contre le gaz de schiste et à des problèmes de santé mentale très médiatisés. Il a mis en place une stratégie de santé mentale à l'échelle de la province en plus d’avoir élaboré et implanté un modèle durable de services de base adapté aux contraintes financières actuelles. M. Brown est parfaitement bilingue.

En plus d’avoir suivi des études générales et avancées en sciences policières au Collège canadien de police, à Ottawa (Ontario), M. Brown possède un diplôme de l’Université St. Francis Xavier d’Antigonish (N.-É.) et a suivi des cours à l'Université de Waterloo (Ontario) et à l'Université de Regina (Saskatchewan). Il détient également un certificat en ressources humaines de la Rothman School of Business de l'Université de Toronto (Ontario).

Parmi ses nombreuses réalisations, mentionnons que M. Brown a été choisi par l'Association canadienne pour la santé mentale en 2017 comme un des 150 Canadiens influents en santé mentale. En 2012, il a reçu le prix du leadership Michelle C. Comeau, qui récompense les cadres supérieurs du gouvernement fédéral faisant un effort supplémentaire pour mener à bien les stratégies de ressources humaines. En 2012, M. Brown a également été décoré de l'Ordre du mérite des corps policiers.