Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Tarifs de stationnement et hausse des amendes projetées en 2019 pour favoriser d’autres modes de transport

En vue d’inciter à l’utilisation de modes de transport parallèles tels que le transport en commun, la marche et le cyclisme et d’accroître le nombre de places de stationnement de courte durée au centre-ville, une augmentation des tarifs mensuels de stationnement et des amendes de stationnement est proposée pour 2019.

Les augmentations de tarifs projetées s’appliqueront uniquement aux permis mensuels de stationnement à long terme dans les parcs-autos, les garages et autres aires de stationnement municipaux du centre-ville. Ces frais n’ont pas augmenté depuis 2012 et ne s’appliqueront pas au stationnement dans la rue (parcomètres) ou au stationnement hors rue à court terme. Les augmentations projetées du permis mensuel, TVH comprise, sont les suivantes :

  • Stationnement de Frederick Square : de 67,50 $ à 80 $ en 2019; 100 $ en 2020; 120 $ en 2021
  • Stationnement est du centre-ville : de 100 $ à 110 $ en 2019; 120 $ en 2020; 130 $ 2021
  • Parc-autos rue York : de 100 $ à 110 $ en 2019; 115 $ en 2020; 120 $ en 2021
  • Stationnement de la rue Campbell : de 100 $ à 110 $ en 2019; 115 $ en 2020; 120 $ en 2021
  • Stationnement de place des Officiers : de 95 $ à 105 $ en 2019; 115 $ en 2020; 120 $ en 2021
  • Parc-autos du haut de la rue Queen : 45 $ à 60 $ en 2019; 80 $ en 2020; 100 $ en 2021

Les augmentations de tarifs veillent à ce que le prix corresponde à la valeur du service fourni. Il est prévu que les choix faits en matière de déplacement en seront influencés et que les gens utiliseront davantage les autres options de transport urbain.

Les augmentations des amendes visent aussi le dépassement du temps de parcomètre, le stationnement dans les zones de chargement, les zones d’interdiction de stationnement et les zones de stationnement de deux heures. Ces amendes n’ont pas augmenté en au moins huit ans. Fredericton impose actuellement les amendes de stationnement les plus basses de la province. Les augmentations projetées pour les amendes sont les suivantes :

  • Dépassement du temps de parcomètre:
  • De 15 $ à 25 $ en 2019.
  • De 30 $ à 50 $ si le paiement est fait plus de 20 jours après la date de la contravention
  • De 50 $ à 75 $ si trouvé coupable au tribunal
  • Zones de chargement :
  • De 25 $ à 50 $ en 2019.
  • De 50 $ à 75 $ si le paiement est fait plus de 20 jours après la date de la contravention
  • De 50 $ à 100 $ si trouvé coupable au tribunal
  • Stationnement interdit :
  • De 25 $ à 50 $ en 2019.
  • De 50 $ à 75 $ si le paiement est fait plus de 20 jours après la date de la contravention
  • De 50 $ à 100 $ si trouvé coupable au tribunal
  • Stationnement de deux heures :
  • De 25 $ à 50 $ en 2019.
  • De 50 $ à 75 $ si le paiement est fait plus de 20 jours après la date de la contravention
  • De 50 $ à 100 $ si trouvé coupable au tribunal                                                                                                                                                            

Le revenu attendu des tarifs de stationnement mensuels devrait passer de 515 913 $ à 589 356 $ en 2019; 684 817 $ en 2020; 779 583 $ en 2021. Soit une augmentation totale de 73 444 $ en 2019. Le revenu attendu des amendes devrait passer de 202 230 $ à 353 800 $ en 2019.

La version finale du plan stratégique de transport en commun publiée le 29 novembre mentionne qu’il est important de veiller à ce que les augmentations de tarifs et les tarifs du transport en commun en général soient concurrentiels avec les tarifs de stationnement en vue de fournir une solution de rechange viable et attrayante aux automobilistes.

Le plan précise aussi qu’il y a peu d’incitatifs financiers actuellement pour adopter le transport en commun, mais que si des politiques sur le stationnement sont élaborées de manière coordonnée avec les stratégies de transport en commun, le transport en commun pourrait devenir une solution plus intéressante, en particulier pour faire l’aller-retour au centre-ville, où le stationnement est limité actuellement.

Les augmentations de tarifs projetées sont une mesure essentielle pour encourager le public à prendre l’autobus et à marcher et pour veiller à ce qu’un nombre suffisant de places de stationnement à court terme soit disponible maintenant et à l’avenir afin de favoriser un centre-ville dynamique et en croissance.

Pour en savoir plus au sujet de la version finale du plan stratégique de transport en commun, on peut consulter le site www.FrederictonTransit.ca.

Le conseil étudiera les augmentations projetées pour les tarifs et amendes de stationnement à la fin décembre, lors de ses délibérations finales sur le budget 2019.