Transport actif

Quand les gens choisissent d’aller du point A au point B par leurs propres moyens en choisissant le transport actif, tout le monde y gagne. La personne qui fait ce choix adopte un mode de vie actif, qui intègre le fait de bouger à ses activités de tous les jours. Elle peut ainsi profiter de tous les avantages pour la santé que comporte une vie active. Et notre société est doublement gagnante! Tout d’abord, les soins de santé d’une personne active coûtent moins cher. De plus, chaque personne qui se rend au travail à pied ou à bicyclette, par exemple, fait en sorte qu’une voiture de moins circule sur nos routes, ce qui veut dire moins de pollution, de congestion routière et d’usure pour l’infrastructure.

Par transport actif, on entend toute forme de transport automoteur – non motorisé – faisant appel à l’énergie humaine uniquement. Il peut s’agir par exemple de la marche, du ski, du vélo, du patin à roues alignées, du jogging ou d’un fauteuil roulant motorisé non polluant et même d’un scooter électrique. Le transport actif est souvent combiné au transport en commun. Il inclut également les déplacements dans le cadre de transport commun actif, durant la journée de travail ou lors des activités récréatives.

Le Comité du transport actif, créé en 2005, a été mis sur pied pour encourager le transport actif chez les Frédérictonnais. Il y a travaillé en cernant les principaux problèmes de sécurité liés au transport actif; en recommandant un programme de promotion et de sensibilisation du public pour les transports actifs et en agissant comme comité consultatif lors de l’élaboration du Plan directeur des sentiers pédestres et voies cyclables.

Pour faire des commentaires ou des suggestions, communiquez avec le coordonnateur du transport actif ou laissez un commentaire par écrit dans le livre des visiteurs au Centre des visiteurs des sentiers.