Gestion des arbres

Dans le cadre d’une démarche volontariste visant à soutenir la gestion des parcs et des arbres, un arrêté municipal sur la gestion des arbres a été adopté par le conseil municipal le 13 janvier 2020. Ce projet est le résultat de plusieurs mois de recherche sur les meilleures pratiques en la matière et d’une recommandation de longue date de la Commission des arbres de Fredericton.

Le projet d’arrêté municipal décrit les procédures d’entretien, d’enlèvement, de remplacement et de protection des arbres situés sur les terrains de la Ville, ainsi que ceux situés sur une propriété privée, mais entravant les activités municipales.

Beaucoup de ces mesures sont d’ores et déjà mises en œuvre par le personnel forestier. Cet arrêté municipal encadre nos méthodes de travail pour continuer à assurer la bonne gestion des dizaines de milliers d’arbres qui bordent les rues de Fredericton et les centaines de milliers qui ornent ses parcs et ses espaces verts.

À propos de l’arrêté municipal

L’arrêté municipal est divisé en plusieurs sections. La première est un préambule qui reconnaît la valeur des parcs et des arbres de la Ville de Fredericton et la nécessité de gérer cette « infrastructure verte ». On y trouve plusieurs définitions relatives à la municipalité, à ses arbres et aux activités connexes.

L’arrêté décrit ensuite les exigences relatives aux blessures, aux infestations d’insectes et aux maladies des arbres, ainsi que les méthodes appropriées d’élagage, d’enlèvement, de remplacement et de plantation des arbres.

Il prévoit également la possibilité d’adopter les programmes et les politiques nécessaires au maintien de la santé et de la vitalité des arbres de la Ville.

Y sont également indiquées les pratiques qui ne sont pas permises ou qui ne le sont qu’avec l’autorisation de la Ville. Par exemple, la plantation d’arbres sur les terrains de la Ville, l’installation de cordons électriques, de lumières ou autres sur les branches des arbres de la Ville, la réalisation d’une action quelconque qui pourrait endommager un arbre ou la fixation de tout objet à un arbre de la Ville. (Cf. section 5 de l’arrêté municipal.)

L’arrêté prévoit certaines exemptions, notamment l’enlèvement des arbres qui présentent un risque d’accident, qui sont infectés par des insectes nuisibles ou qui entravent une servitude ou des infrastructures publiques.

L’arrêté contient également des dispositions relatives aux arbres situés sur les propriétés privées ayant une incidence sur les activités municipales, ainsi que les pénalités et les dispositions connexes relatives à sa violation. En vertu de l’arrêté, il se peut que des d’agents chargés de veiller à son application soient nommés.

Cet arrêté s’ajoute aux stratégies déjà en place pour lutter contre la maladie hollandaise de l’orme et l’agrile du frêne.

Contenus associés :