Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Approbation de la convention collective sur le transport en commun

Augmentations salariales et autres liées à l'IPC NB

La Ville de Fredericton et la section locale 1783 du SCFP, le syndicat qui représente les chauffeurs de Transport en commun Fredericton, concluent une nouvelle convention collective. La section locale 1783 du SCFP représente 43 travailleurs du service d’autobus dans deux catégories, chauffeur I (28 employés) et chauffeur II (15 employés).

Le contrat correspond aux principes de gestion et aux trois accords récemment conclus avec le SCFP pour la Ville de Fredericton; les augmentations de salaire et d’allocation pour avantages sont liées à l'indice des prix à la consommation du Nouveau-Brunswick (IPC NB). Une prime à la signature de 350 $ par employé est également prévue sous forme de dollars Downtown Fredericton et Business Fredericton North.

Le coût supplémentaire total de l'accord pour la municipalité, pour les trois années de la durée du contrat incluant la prime unique de signature, est estimé à 136 054,41 $.

La précédente convention pour ces travailleurs était expiré depuis le 31 décembre 2019. La nouvelle s'étend du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2022. Il reflète les conditions de fonctionnement actuelles. La mise en œuvre des éléments décrits dans le Plan stratégique de Transport en commun Fredericton se poursuit, y compris les efforts liés à la technologie, à l'accessibilité, aux trajets et aux heures de fonctionnement.

Transport en commun Fredericton exploite 28 autobus sur douze circuits, du lundi au samedi, de 6 h 15 à 23 h (sauf les jours fériés). En plus des circuits ordinaires, la Division du transport en commun offre des services d’autobus nolisés et de transport adapté pour les personnes à mobilité réduite.

Citations

« Nos chauffeurs d’autobus travaillent en première ligne, ils interagissent avec les gens et facilitent leurs déplacements entre leur domicile et leur lieu de travail, d'études ou de rendez-vous. Nous apprécions leur dévouement, en particulier pour la dernière année et les multiples changements résultant de la COVID-19. Du point de vue des contribuables, une autre convention collective dont les salaires sont liés à l'indice des prix à la consommation est positive. »

— Mike O’Brien, maire de Fredericton

« Les chauffeurs de Transport en commun Fredericton forment un groupe de femmes et d'hommes travaillants. Ils prennent leur tâche au sérieux et comprennent l'importance d’un réseau de transport en commun efficace et ponctuel. Tous les jours, ils voient ce qui se passe en ville et sont heureux de proposer que leur prime à la signature soit en dollars Downtown Fredericton et Business Fredericton North. C'est un petit moyen de redonner à la communauté. »

---Michael Dubee, président de la section locale 1783 du SCFP

Dispositions de la convention collective

Les augmentations de salaire pour la nouvelle convention du transport en commun sont liées à l'indice des prix à la consommation (IPC) du Nouveau-Brunswick, conformément au plan tactique des ressources humaines de la municipalité. Il s'agit de la même augmentation de salaire que celle reçue par le conseil municipal, les gestionnaires et le personnel non syndiqué ainsi que les sections locales du SCFP pour la municipalité.

Une prime à la signature de 350 $ par membre du personnel a été convenue. Dans un effort particulier pour soutenir les entreprises locales touchées par la COVID, la prime à la signature comprend 175 $ Business Fredericton North et 175 $ Downtown Fredericton.

L'allocation pour avantages pour les chauffeurs d’autobus a été augmentée pour tenir compte des conventions négociées en 2020 avec d'autres sections locales du SCFP pour la municipalité. Les nouvelles allocations pour avantages (première année de la convention) sont les suivantes :

  • Opérateur I : 213,26 $
  • Opérateur II : 137,16 $
  • Remarque : L'allocation pour avantages augmentera ensuite chaque année selon l'IPC NB

L'allocation pour chaussures passera de 125 $ à 150 $, puis augmentera ensuite chaque année selon l'IPC NB. Le droit aux vacances et les dispositions relatives aux absences dans les cas de violence familiale ont également été précisés.