Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Déclaration du maire Mike O’Brien de la place des Officiers

Déclaration du maire Mike O’Brien

En ma qualité de maire de Fredericton, j’ai demandé aux employés municipaux de recommencer à travailler avec l’équipe des consultants sur le dossier de la place des Officiers. Le personnel a été informé de revoir le plan de revitalisation de la place des Officiers tout en faisant bien attention de conserver le plus grand nombre d’arbres possible. On tentera également de mettre en œuvre les principaux éléments du nouveau design de la place soulevés par la population dans les processus de planification du centre-ville, du Quartier historique de garnison et de la place des Officiers en soi.

La collaboration renouvelée du personnel avec l’équipe des consultants commencera dès maintenant. Je m’attends à ce que les membres du personnel nécessitent de deux à quatre semaines pour déterminer les options qui s’offrent à eux. À titre de maire, je m’engage à présenter les résultats de cette révision au conseil lors d’une séance ouverte au public avant qu’une décision soit prise sur la façon dont le projet ira de l’avant.   

C’est en 2016 que la Ville de Fredericton a acquis la place des Officiers, un lieu historique national prisé, auprès du gouvernement provincial. L’achat a été fait en raison de la valeur particulière de l’endroit et des préoccupations relatives aux éléments d’infrastructure vieillissants ou en fin de vie utile qui oppriment la place. La Ville tient à l’histoire et au patrimoine de la place et reconnaît que cette dernière est le plus important endroit de rassemblement de Fredericton. Les processus de planification ont toujours tenu compte du fait que la place est non seulement un important patrimoine, mais aussi un endroit très fréquenté et apprécié par la population.     

Les travaux d’infrastructure effectués sur le boulevard Pointe Sainte-Anne continueront. La portée du projet sera réduite pour veiller à ce que le grand arbre à l’intersection avec la rue Queen demeure intact. En ce qui a trait aux préoccupations que le public a exprimées à l’endroit des permis en matière de patrimoine et d’archéologie accordés par le gouvernement du Nouveau-Brunswick, je tiens à confirmer que la Ville a reçu un permis en matière de patrimoine pour la revitalisation de la place des Officiers en 2016. L’obtention de ce permis constituait une condition nécessaire de l’entente d’achat de la propriété auprès du gouvernement. Pour ce qui est des exigences provinciales en matière d’archéologie, un archéologue professionnel travaille sur les lieux à temps plein. Le personnel entretient depuis longtemps des liens de travail respectueux avec les fonctionnaires du ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, lesquels sont des professionnels dévoués qui collaborent sur cette filière depuis de nombreux mois.