Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

La municipalité retarde deux grands projets d’infrastructure en raison de la COVID-19

Le conseil municipal de Fredericton décide de reporter deux grands projets de renouvellement d’infrastructures, prévus pour ce printemps et cet été, en raison de la pandémie de COVID-19. Les travaux prévus rue Regent (entre Queen et King) et rue Union sont reportés et remplacés par deux autres projets de reconstruction ayant moins d’incidences sur les entreprises et les résidents.

« La pandémie actuelle frappe durement les entreprises de Fredericton. Bien que le renouvellement des infrastructures soit vital à long terme pour assurer la qualité de l’eau potable et la sécurité du réseau d’égouts, ces projets auraient porté un autre dur coup aux entreprises qui pâtissent déjà de la situation », déclare le maire, Mike O’Brien, après la réunion du conseil du 14 avril où la décision a été prise.

En plus de réduire la pression qui s’exerce sur le monde des affaires, ce report des travaux s’explique aussi par d’autres considérations, notamment la capacité des entrepreneurs à mener à bien les travaux dans le respect de la distanciation physique, la probabilité que le projet prenne plus de temps que prévu à cause des effets de la COVID-19 sur la chaîne d’approvisionnement et la disponibilité de la main-d’œuvre.

Le conseil a accepté l’avis du personnel de remplacer les travaux prévus rue Regent et rue Union par deux autres importants projets de renouvellement des infrastructures, l’un rue St. Marys, entre le dépôt de travaux publics de la rive nord et Two Nations Crossing, et l’autre rue Terrance, entre la promenade Brookside et l’avenue Harley. Pendant les travaux sur la rue St. Marys, il sera possible de maintenir l’accès au entreprises avoisinantes, et des détours seront mis en place pour la circulation lors du projet de la rue Terrance. Le coût combiné des projets de rénovation des rues St. Marys et Terrance s’élève à un million de dollars, c’est-à-dire le même montant qui était prévu pour les travaux des rues Regent et Union.

« Non seulement ces grands projets d’infrastructure sont essentiels à la qualité de vie, mais ils stimulent également l’économie locale en créant de nouvelles possibilités d’emploi pour les entrepreneurs locaux qui, à leur tour, génèrent des revenus dérivés auprès d’autres entreprises de Fredericton », explique le conseiller municipal Greg Ericson, président du Comité des finances. « Nous sommes donc heureux de remplacer ces travaux qui auraient été envahissants par des projets tout aussi importants, mais moins dérangeants. »

Le plan d’immobilisations scruté à la loupe

Le personnel municipal a fait une analyse solide de son plan d’immobilisations 2020 et a repéré les autres projets (4 millions $) qui pourraient être reportés si le conseil le jugeait nécessaire afin de combler le manque à gagner pour les coûts supplémentaires engendrés par la pandémie.

Par contre, l’analyse a permis de cibler des projets d’infrastructure (10 millions $) qui devraient être effectués cette année parce qu’ils répondent à des problèmes importants ou urgents en matière de sécurité ou d’infrastructure. « C’est une bonne nouvelle parce qu’ils sont essentiels non seulement pour la qualité de vie et la sécurité de la population, mais aussi pour l’économie locale. Et cette année, en particulier, nous voulons faire tout notre possible pour soutenir les entreprises locales », affirme monsieur le maire.