Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

La Ville choisi un cabinet d’architectes pour réaliser la maîtrise d’œuvre du nouveau Centre des arts

La Ville a choisi le cabinet d’architectes Diamond Schmitt pour réaliser la maîtrise d’œuvre du nouveau Centre des arts de la scène, une étape qui permet à Fredericton de se rapprocher de son objectif de construire un nouveau lieu de spectacles pour remplacer le Playhouse, dont l’infrastructure est défaillante.

La Ville a annoncé son intention de s’adjoindre les services de Diamond Schmitt après une procédure de passation de marché, conduite par un comité nommé par la municipalité et le conseil d’administration du Playhouse. Le comité en question a évalué les propositions de projet de bureaux d’études implantés dans toute l’Amérique du Nord avant d’arrêter son choix sur le cabinet Diamond Schmitt, jugé avoir soumis la proposition la plus aboutie et la plus fiable. Diamond Schmitt dirigera une équipe multidisciplinaire dont plusieurs seront basées à Fredericton et ailleurs au Canada atlantique.

Le conseil municipal et le conseil d’administration du Playhouse ont voté pour approuver la recommandation du comité concernant Diamond Schmitt lors de la séance ordinaire du conseil municipal du 9 novembre dernier, et a par ailleurs autorisé de dégager une enveloppe de 1 million de $ pour la réalisation de la conception détaillée.

La Ville a donné comme directives que le Centre des arts soit construit sur le site actuel du Playhouse et que Diamond Schmitt étudie les différentes possibilités pour penser une meilleure intégration avec le Palais des congrès de Fredericton. Les spectacles et autres activités seront suspendus pendant les travaux afin d’assurer le bon déroulement du projet.

« La pandémie de covid-19 a mis en lumière le rôle économique majeur du Playhouse à Fredericton : les restaurants, les hôtels et les autres entreprises du centre-ville bénéficient considérablement de la présence d’un lieu de spectacles de haut niveau », a poursuivi le conseiller Grandy. « Il est vraiment très important de faire avancer notre projet de nouveau Centre des arts afin de garantir l’avenir de ce point d’ancrage économique dans notre ville. »

Le Conseiller Grandy a ajouté que Diamond Schmitt fournira des plans détaillés avec prévisions de coûts, ce qui sera extrêmement utile pour les discussions en cours avec les autres paliers gouvernementaux concernant le financement du projet. La Ville de Fredericton s’est d’ores et déjà engagée à débloquer 14 millions de $ pour la réalisation du Centre des arts. « Le premier coup de pelle n’est plus très loin », a conclu M. Grandy.

« Le nouveau concept adapté au site permet de respecter nos contraintes financières ainsi que les contraintes de taille et de fonctionnalité du futur bâtiment, afin que nous ayons un centre idéal pour les besoins de la population », a de son côté déclaré le maire Mike O’Brien, en ajoutant que la municipalité prenait toujours en compte les phases de planification et de conception dans le déroulement normal des projets de grande envergure.

Plusieurs études ont conclu que l’actuel Playhouse est en fin de vie et que la seule solution viable est son remplacement. « Des plans complets nous préparent à la fin inéluctable du Playhouse et nous aident à avancer rapidement avec une feuille de route claire pour éviter une longue fermeture », a-t-il ajouté.

Le cabinet Diamond Schmitt devrait remettre ses plans complets à la Ville d’ici un an.

Le cabinet Diamond Schmitt

En affaires depuis 1975, le cabinet d’architectes torontois Diamond Schmitt offre des services complets et jouit d’une enviable réputation dans toute l’Amérique du Nord. Ayant déjà travaillé partout au Canada, aux États-Unis et en Europe, Diamond Schmitt compte à son actif plusieurs réalisations d’espaces culturels, dont plus de 60 salles de spectacle dans 39 centres. Le cabinet a aussi remporté plus de 375 prix de design régionaux, nationaux et internationaux, dont sept médailles du Gouverneur général en architecture (la plus haute distinction d’architecture au Canada) et six prix « Good Design is Good Business » de la revue Architectural Record. De plus, Diamond Schmitt figure dans le classement des 100 premiers cabinets d’architectes au monde et au 10e rang mondial dans le secteur culturel, selon la revue britannique Building Design. Complément d’informations : https://dsai.ca.