Fredericton / Nouvelles / Hotel de ville

Playhouse de Fredericton : suspension temporaire de la programmation pour travaux de confinement de l’amiante

Le Playhouse a interrompu ses activités régulières pendant que la Ville de Fredericton termine un important projet visant à contenir l’amiante ignifuge qui se trouve dans les cintres du bâtiment. La fermeture a eu lieu le 21 juin et devrait durer jusqu’au 31 juillet.

Les cintres – on appelle ainsi la partie supérieure de la grande cage de scène où se trouve la machinerie du théâtre qui permet de lever et d’abaisser les lumières, les décors et les rideaux – du Playhouse datent de 1971, époque où l’amiante était très utilisé comme matériau de construction.

Depuis plusieurs années, la Ville de Fredericton, responsable des installations du Playhouse, suit un plan de gestion de l’amiante pour s’assurer que la présence d’amiante dans l’édifice ne présente pas de risques pour la santé des artistes, des spectateurs ou des travailleurs. Dans le cadre de ce plan, elle effectue continuellement des échantillonnages de l’air et des inspections. Tant que l’amiante n’est pas déplacé et ne se retrouve pas dans l’air, on peut le considérer comme non nocif.

En réponse à une récente mise à jour de ce plan, l’ignifugation des cintres sera entièrement confinée par mesure de précaution. Une évaluation récente menée par Stantec a indiqué que l’état de l’ignifugation était bon à moyen et qu’elle assurait toujours la protection pour laquelle elle a été conçue. Confiner l’amiante, c’est-à-dire, l’encapsuler, est une pratique communément acceptée dans le secteur de la construction pour éviter que les fibres d’amiante ne soient laissées à l’air libre.

La possibilité d’enlever entièrement l’amiante a été envisagée, mais le coût de tels travaux est prohibitif et irréalisable étant donné la fin de vie du Playhouse et le projet de la Ville de le remplacer par une nouvelle installation.

Les travaux seront entrepris par des entrepreneurs spécialisés et coûteront à la Ville 35 000 $ (montant approximatif).

« C’est un exemple du type de travaux que subira le Playhouse jusqu’à sa mise hors service et l’emménagement dans de nouvelles installations », explique la mairesse Kate Rogers. « Tant que nous continuerons d’utiliser un édifice mal conçu et en fin de vie, ces interruptions et autres dépenses seront malheureusement de plus en plus fréquentes. »

Pendant les travaux, la scène du Playhouse sera inutilisable. Les mesures de santé publique contre la Covid-19 étant toujours en vigueur, la fermeture va avoir très peu d’effet sur le calendrier des événements du Playhouse.

« Nous avons dû refuser ou annuler quelques événements », explique le directeur général, Tim Yerxa. « Heureusement, vu ce qui se passe cette année, nous n’en avons pas trop perdu. Nous espérons que la prochaine fermeture pour de gros entretiens n’arrivera pas trop tôt, car nous espérons pouvoir proposer une programmation complète plus tard dans l’année. »