Fredericton / Nouvelles / Vues de la ville

Raisons de l’absence de programme municipal de compostage à Fredericton

Les programmes municipaux de recyclage et de collecte des déchets apportent de grands avantages à notre ville. Cependant, des résidents demandent parfois pourquoi nous n’avons pas de programme municipal de compostage ou de collecte sélective des matières organiques à la source comme le font d’autres municipalités. Bien qu’il demeure possible que nous ayons un jour un programme de ce type, l’élaboration d’un tel projet présente plusieurs difficultés majeures et la ville se concentre actuellement sur d’autres chantiers et d’autres défis.

Voyons d’abord ce que deviennent actuellement les matières organiques. Tous les déchets organiques envoyés au site d’enfouissement sont traités dans le cadre du programme de captage des gaz d’enfouissement de Gestion des déchets solides de la région de Fredericton (GDSRF). L’usine de gaz d’enfouissement exploitée par GDSRF récupère le méthane issu de la décomposition des déchets dans les décharges et le transforme en une source d’énergie renouvelable. Cette usine élimine jusqu’à 60 000 tonnes de méthane de l’atmosphère chaque année, ce qui équivaut à retirer 15 000 voitures de la circulation. Cette énergie est ensuite revendue à Énergie NB et fournit suffisamment d’électricité pour alimenter environ 2 000 foyers. La réduction de l’empreinte carbone attribuable à cette usine est à peu près la même que celle qui résulterait d’un programme de compostage municipal efficace.

Puisque l’usine fonctionne efficacement au niveau régional, il y a peu d’incitation à créer un système de compostage sur notre site d’enfouissement. Il faudrait que la Ville de Fredericton élabore elle-même un programme de compostage et trouve un site sur son territoire. La mise en œuvre d’un programme de compostage entraînerait des coûts élevés. La construction d’une station de traitement des matières organiques coûterait entre 6 et 15 millions de dollars, selon le type et la taille du système. L’achat de bacs domestiques coûterait un million de dollars supplémentaires.

Au-delà de ces coûts initiaux, les coûts annuels nets pourraient atteindre 1,7 million de dollars par an pour le traitement du compost et 60 000 dollars par an pour l’entretien et le remplacement des bacs domestiques. Et ces chiffres ne tiennent même pas compte des coûts et des défis logistiques liés à la résolution des problèmes d’odeurs et de parasites que le programme pourrait engendrer. En outre, un tel programme nécessiterait un nouveau parc de camions sur la route pour collecter les matières compostables, puisqu’elles seraient amenées ailleurs qu’à la décharge, ce qui comporte des coûts monétaires et financiers.

Bien qu’il ne soit actuellement pas possible de mettre en place un nouveau programme municipal de compostage, la municipalité s’efforce de réduire davantage son empreinte écologique grâce à son programme de recyclage. Des estimations récentes révèlent que le programme de recyclage résidentiel n’est utilisé que par environ 40 % des foyers où le service est disponible. En d’autres termes, si tous participaient pleinement, nous pourrions plus que doubler la quantité de déchets qui ne terminent pas à la décharge chaque année.

Ce sera notre priorité pour l’année à venir : augmenter la participation au programme existant en faisant une promotion plus large des avantages du recyclage et en étudiant ce qui empêche certains citoyens de participer. Nous voulons donc faire en sorte que nos systèmes actuels fonctionnent aussi efficacement que possible avant d’ajouter de nouveaux services qui présenteraient inévitablement leurs propres difficultés.

Par contre, nous encourageons les résidents à faire du compostage à domicile. S’il est établi qu’un programme municipal serait très coûteux, le compostage est relativement abordable à l’échelle individuelle. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une petite partie de votre propre cour, bien que la plupart des gens préfèrent conserver leurs matières organiques dans un récipient de compostage. Vous pouvez composter chez vous de nombreuses matières organiques, notamment les déchets de légumes et de fruits, le marc de café et les filtres usés, les feuilles mortes, les copeaux de bois, la sciure de bois non traité, le papier déchiqueté, les cheveux, les fourrures d’animaux et bien d’autres choses.

Des informations complémentaires sur le compostage sont disponibles ici. Nous collaborons également avec des partenaires locaux pour éduquer la population et lui apprendre à composter à la maison. Suivez-nous sur Twitter ou Facebook pour vous tenir au courant des prochains ateliers et événements de compostage organisés par nos partenaires locaux.